L’éco-conception web est une notion que l’on remarque de plus en plus de nos jours, pour le plus grand bien de notre Planète ! Saviez-vous que si internet était un pays, il serait le 6ème plus gros consommateur d’énergie.

 

Pourquoi utiliser l’éco-conception web ?

Les développeurs et webmasters, n’apprennent pas forcément (voir pas du tout) à éco-concevoir les sites internet que nous créons. Nous construisons ainsi des sites pesant très lourds et loin d’être minimalistes. Mais qu’est-ce qui pèse lourd dans un site ? Ce sont vos images, les plugins, builders de thèmes, templates, ou encore le code CSS et Javascript qui vont rendre votre site « dynamique ».

Passer sur l’éco-conception web, c’est alléger votre site et le rendre plus rapide et plus puissant. C’est choisir un design minimaliste, et une expérience client efficace. Il sera ainsi moins énergivore, et si vous travaillez avec Le Clic Vert, hébergé et conçu avec de l’électricité renouvelable.

Comment savoir si mon site est éco-responsable ?

Il existe plusieurs outils pour mesure l’impact carbone de son site internet. Pour ma part, j’utilise Website Cabone : il suffit de rentrer l’url du site et vous saurez si vous êtes dans le rouge ou le vert. Vous pouvez aussi utiliser l’extension Green It à installer sur votre navigateur. Pour mesurer, il faudra aller sur la console, et lancer l’analyse, vous obtiendrez une note entre A et E (ces outils ne mesurent que la page active).

Quelles sont les règles de bases de l’éco-conception web ?

– Coder le plus possible pour éviter l’addition de plugins
– Avoir un code simplifié
– Compresser au maximum les images
– Mettre les images au format jpeg ou svg
– Choisir un hébergeur vert
– Rendre l’expérience client efficace : aller droit au but

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair sur l’éco-conception web ! Et vous, vous connaissiez cette notion ? 👇